Fasciite plantaire

Plusieurs études démontrent que le PRP est l'un des meilleurs choix pour le traitement. (Vous pouvez les consulter dans la section Étude)

Traiter le corps par le corps !

Les médecins et spécialistes de GoViva proposent des traitements non chirurgicaux avant-gardistes qui utilisent les propres agents de guérison de votre corps pour faire les traitements.

Pourquoi ça fonctionne ?

Les traitements de médecine régénérative stimulent notre système de guérison afin que notre corps puisse stimuler la réparation de la lésion en formant de nouveaux tissus sains.

À savoir ...

La médecine régénérative ne s’applique pas à tout le monde. Par ailleurs, les candidats sont sélectionnés de façon stricte en utilisant les données médicales probantes actuelles.

La fasciite plantaire

La fasciite plantaire est une inflammation du ligament attaché à l’os du talon, qui s’étend jusqu’à la base des orteils et qui soutient la cambrure du pied.

fasciite-plantaire

Les symptômes

  • Douleur au talon
  • Douleur à l’arche du pied
  • Douleur le matin (premiers pas)
  • Douleur après avoir été assis longtemps

Les causes

  • Traumatismes répétés (course à pied, sports de sauts)
  • Chaussures mal adaptées
  • Augmentation inhabituelle de l’activité physique
  • Une chute ou faux mouvement
  • Pieds plats, pieds creux, pieds très flexibles
Web-cote2

TRAITEMENTS PROPOSÉS

PRP (Plasma Riche en Plaquettes)

Exemple: Lorsque vous avez une coupure, les plaquettes dans votre sang sont impliquées dans la guérison. Donc, la fabrication de PRP consiste à faire un concentré de vos plaquettes à partir de votre sang, puis d’injecter ce concentré à l’endroit de votre blessure.

Attention à la concentration !

Pour obtenir un maximum de résultats selon les standards actuels, la préparation de PRP doit atteindre des concentrations d’un minimum de 5 fois la concentration normale de plaquettes dans le sang.

Tests diagnostics

- La radiographie permet d’identifier s’il y a calcification « Lépine de Lenoir »

- Échographie et IRM permettent la confirmation du diagnostic et l’épaississement de la fasciite.

Le PRP versus la cortisone

shutterstock_308502506

PRP

Le PRP a de meilleur résultat à long terme

Le PRP sollicite le corps a traiter la lésion

Le PRP agit comme un anti-inflammatoire

Cortisone

La Cortisone a une action sur la douleur pour une courte période

La Cortisone peut avoir des effets secondaires

Pamphlet d'information

LA CHRONOLOGIE DES TRAITEMENTS

 

orthèse

1. Traitements conventionnels

Le traitement médical est généralement suffisant pour guérir, il comprend dans un premier temps:

- Étirements du fascia plantaire

- Semelles orthopédiques

- Anti-inflammatoires 

Injection PRP genou, Arthrose, Entorse, 
Épicondylite, Tendinite, Tendinopathie, Tendon d’Achille

Lésions musculaires, ligamentaires, cartilagineuses

2. Traitements complémentaires

D’autres options peuvent être proposées lorsqu’il y a insuffisance des traitements conventionnels. Parmi ces choix, le PRP se démarque par ses résultats concluant à long terme, et ce, grâce à sa capacité de sollicité le corps à se réparer.

Le PRP très avantageux

Plusieurs études démontrent que le PRP a de meilleurs résultats que les techniques de traitement suivantes:

- « Taping » : installation de tape

- Ultrason par guidage

- Injections de cortisone (effet à court terme)

fasciite chirurgie

3. La chirurgie

L’opération traite efficacement la gêne et les douleurs. La récupération peut être longue et il peut persister des douleurs. La chirurgie consiste à sectionner le fascia sous le talon. L’épine calcanéenne est rabotée.

Post-opération

La marche est autorisée. La conduite après 1   semaine. Les semelles sont nécessaires pendant 6 mois. Les activités sportives après 4 semaines. Et, il peut persister des douleurs pendant 3 mois.

Une nouvelle calcification, sans conséquence peut apparaître.

Le succès n’est pas garanti.

Les coûts

123456789

Questions fréquentes

PRP - GoViva

Concentration de plus de 5 fois - rencontre la valeur thérapeutique de plus de 1 million de plaquettes

Québec

  • 1 site d'injection - 850$
  • 2 sites d'injection - 1000$

Montréal et régions

  • 1 site d'injection - 1000$
  • 2 sites d'injection - 1250$

Sites d'injection: Épaule, coude, main, genou, pied

- - - -

Frais de 50$ : Transmission de rapport (employeur, compagnie d'assurance, etc.)

Frais de consultation post-injection par l'infirmière : 50$

ACP

Concentration 2.4 - Ne rencontre PAS la valeur thérapeutique de 1 million de plaquettes

Québec

  • 1 site d'injection - 550$
  • 2 sites d'injection - 800$

Sites d'injection: Épaule, coude, main, genou, pied

- - - -

Frais de consultation post-injection par l'infirmière : 50$

LES CONTRES INDICATIONS

Femmes enceintes - Allaitements - Cancer - Infections sérieuses

Syndrome de dysfonction des plaquettes - Manque de plaquettes

Allergie à l’anesthésiant

AVANT - INJECTION PRP

CAS Arthrose : Radiographie avant l'injection.

Apportez votre prescription ou vos documents médicaux.

 

À ÉVITER

Fumer

  • Si vous êtes fumeur ! L’effet du tabac retarde la reconstruction des tissus osseux, la nicotine diminue la production de collagène, l’absorption de monoxyde de carbone entrave l’oxygénation des tissus en diminuant le flux sanguin par son effet vasoconstricteur. Le traitement ne sera pas optimal, c’est pour ces raisons que nous conseillons d’arrêter de fumer.

2 semaines avant si possible

  • Aspirine

2 semaines avant

  • Advil, Motrin, Naprosyn, Celebrex, Aleve, etc.
  • Usage des anti-inflammatoires Non Stéroïdiens
  • Maladie ou fièvre
  • Usage systémique des corticostéroïdes

1 mois avant

  • Injection de corticoïde dans le site d’infiltration

 

À INFORMER L'INFIRMIÈRES

Si vous prenez de la médication pour éclaircir le sang: Coumadin, Plavix, Lovinox, Pradaxa et autres

Si vous avez des allergies : Anesthésiants, bandage, désinfectant ou au latex.

 

À SAVOIR

Aucun jeûne n’est nécessaire et buvez beaucoup d’eau avant la procédure.

Préconiser des aliments anti-inflammatoire : voir la section nutrition

L’apport en supplément de vitamine D et C est recommandé.

  • La vitamine C est nécessaire à la régénération des os et des ligaments et son effet principal est d’aider le corps à produire du collagè
  • La vitamine D est nécessaire pour le métabolisme du calcium, ce qui empêche la déperdition osseuse, elle entraîne la régénération du cartilage et augmente aussi la production de collagène

APRÈS - INJECTION PRP

Lors de l'injection

  • Une réaction inflammatoire avec douleur modérée est possible pendant 1 semaine.
  • Le patient peut ressentir une sensation de chaleur, de brûlure. C’est variable d’une personne à l’autre. La sensation s’estompe au bout de quelques heures.
  • Les risque d’effets secondaires, outre les réactions inflammatoires remarquées dans les heures suivant le traitement, sont quasi nuls.

48 hr

  • Restez tranquille les 2 premiers jours, mais ne restez pas immobile

2 à 5 jours

  • Une augmentation de la douleur et de l’enflure pour 2 à 5 jours est normale et cela pourrait durer jusqu’à 2 semaine.
  • Nous téléphoner si vous faites de la température en haut de 100.4F ou 38C.

Pendant 2 semaines

  • Minimiser les efforts
  • Faites les exercices d’étirement qui vous seront expliqués.

À partir de la 3ième semaines

  • Vous pouvez lentement reprendre un programme d’exercices, mais il faut attendre au moins 6 semaines avant de retourner à vos activités normal

Pendant 1 mois

Éviter les anti-inflammatoires, pour ne pas perturber la réaction inflammatoire naturelle du PRP. Les antalgiques sont autorisés.

 

À SAVOIR

Le port d’une attelle adaptée à votre condition pourrait être utile et conseillé. Informez-vous à vos assurances pour le remboursement de celle-ci.

Pour soulager la douleur, utilisez du Tylenol ou une prescription vous sera donné.

Appliquer du froid 10 minutes aux 2 heures si besoin, mais pas directement sur la peau.

Il se peut que vous ayez des hauts et des bas au niveau de vos symptômes et c’est normal.

Cela peut prendre 1 an avant amélioration du fascias, cependant il y a amélioration des symptômes dans les premiers mois.

Le but du traitement est d’améliorer votre douleur et votre fonctionnement. Cela peut prendre un seul traitement, mais 2 à 3 peuvent parfois être nécessaire.

La prise de curcuma est une option de choix en remplacement des anti-inflammatoires.

LES COMPLICATIONS

Contrairement à la chirurgie le taux de complications sérieuses est beaucoup plus rare.

Infections 1 sur 50,000 injections. Les autres réactions possibles ayant été observés sont toutes mineurs.

Réaction allergique à l’anesthésient, exacerbation temporaire de la douleur, réaction vagale, ponction d’une autre structure.

Aspiration de la moelle osseuse seulement : Il est possible d'avoir: un hématome, une douleur locale ou infection au site de ponction et traumatisme d’une autre structure.